Modernisation fabrication de chalets, l'Europe s'engage

Désireux d’évoluer et de nous développer pour répondre toujours mieux aux attentes de nos clients, nous avons monté un beau projet d’investissement, avec la création d’un nouveau site de production d’éléments de charpente. Un projet soutenu par l’Union Européenne via le Programme Opérationnel Interrégional du Massif Alpin (POIA).

 

Notre principal objectif vise à augmenter et à dynamiser notre activité de construction de chalets poteau-poutre de grande qualité. Et favoriser la transformation de bois d'œuvre alpin. Nous avons misés sur 4 axes :

- L’amélioration de notre capacité de production, en quantité et qualité.

- La diminution de notre impact écologique par l’utilisation d’un moyen de chauffage biosourcé, un bâtiment peu énergivore, la valorisation de la filière courte.

- L’innovation avec des machines à commandes numériques à la pointe de la technologie, le développement de notre principe de fabrication.

- Sans oublier nos équipes en leur proposant de meilleures conditions de travail, une promotion de leur savoir faire et une montée en compétence.

Grâce à ce projet, nous comptons répondre à l’augmentation de notre carnet de commande et donc aux demandes de nos clients. Améliorer notre productivité et conserver notre rentabilité afin de rester compétitifs face à la concurrence étrangère.

 

Se démarquer en promouvant la qualité de notre travail, le savoir-faire local, l’utilisation de bois d’œuvre alpin. Et créer les chalets de demain, plus performants, répondant à l’évolution des attentes de nos clients afin d’assurer la pérennité de notre entreprise.

 

Outre la construction du nouveau bâtiment situé sur le même site que notre atelier actuel, Gare de Prelles, à côté de nos bureaux, le budget global de l’opération s’élève à 789 000 € TTC. Sur lequel l’Union Europenne nous octroie une subvention de 200 000 €.

  • Démarrage des travaux de construction de notre nouvel atelier.
  • Mise en place de la structure métallique.
  • Levage des panneaux bois isolés fabriqués sur mesure.
  • Atelier prêt à être équipé.
  • Mise en place du pont roulant.
  • Tuyaux de chauffage de 1m20 de diamètre.
  • Tuyaux de chauffage et d'aspiration des poussières de bois.
  • Poste de bardage pour nos panneaux bois.

Les nouveaux équipements

Grâce au concours de l'Europe, nous avons acquis du matériel pour notre nouvel atelier. Un soutiens d'ampleur que nous remercions car il a permis à notre projet de voir le jour.

Deux ponts roulants

Indispensables pour la manipulation des pièces de bois et des panneaux, deux ponts roulants ont été acquis. De capacités 4 tonnes et 3,2 tonnes, ils sont nécessaires tout au long des processus de fabrication.

Ligne de fabrication de panneaux bois

Nos structures poteau-poutres comportent un système de remplissage des vides par des panneaux bois isolés se rapprochant de panneaux ossature bois. Jusqu'à présent nous fabriquons ces panneaux de manière manuelle. Afin d'améliorer notre capacité de production tout en conservant un haut niveau de finition, nous avons acquis une ligne de fabrication.

Il s'agit de deux machines accompagnées d'équipements secondaires. 100% françaises, ces machines sont conçues et fabriquées par l'entreprise MACH Diffusion, spécialisée dans le domaine. La première, une machine à commande numérique permet d'assembler les cadres d'ossature, et les panneaux osb de manière semi-automatisée. La seconde, un poste de bardage, permet de réaliser la finition extérieure du panneau en bardage mélèze. Montée sur vérins, elle descend dans une fosse pour permettre à l'opérateur de toujours travailler à hauteur.

L'équipement de l'atelier est réalisé par trois familles de matériels que nous vous présentons ci-après.

Aspiration des poussières et chauffage

Poste très important dans notre métier, l'aspiration des poussières de bois et la gestion des déchets.

Afin d'offrir des conditions de travail saines, un moteur d'aspiration de 55kW est installé (75 chevaux !!), il permet de renouveler 3 fois l'air de l'atelier en 1h. Celui-ci a été acquis à débit variable, c'est à dire qu'il s'adapte aux besoins un geste pour l'environnement car cela permet de limiter les pertes thermiques et la consommation de chauffage.

Les copeaux et sciures de bois, une fois aspirés sont filtrés puis stockés dans un silo. En hiver, ils seront utilisés via une chaudière bois et un réseau d'air pulsé pour chauffer l'atelier. Le renouvellement d'air étant très conséquent et l'air ré-introduit étant totalement neuf nous avons ajouté un échangeur à plaques, permettant de récupérer une partie de la chaleur extraite par le système d'aspiration. La chaudière bois assure alors uniquement le complément.

Le système est complexe, mais il offre de bonnes conditions de travail à nos équipes, et il est écologique. Les pertes énergétiques ont été réduites au maximum, tandis que le combustible est la valorisation de nos déchets de bois. Pas de gaspillage !